nivo slider image

Home

Machu Picchu: la settima meraviglia del mondo moderno

Altitude au Pérou

Pendant votre voyage au Pérou vous visiterez des sites qui se trouvent à plus de 2500 mètres d’altitude et vous devrez prendre des précautions adéquates pour éviter le mal des montagnes.

Les problèmes du fait de l'altitude peuvent se manifester pour des personnes en parfaite santé. Dans la plupart des cas, c’est en atteignant des altitudes élevées que vous pourrez souffrir de légers maux de tête. Dans des cas plus rares, vous pourrez éprouver des vomissements, des vertiges, un manque d'appétit, des insomnies et pour des cas extrêmes peuvent apparaitre des complications allant jusqu’à l'œdème cérébral.
Qu'est-ce qui peut être fait pour éviter ces désagréables surprises ?

Le remède le plus efficace pour éviter ces  désagréments est d’atteindre les hautes altitudes progressivement (par pallier). Pour cette raison, le parcours le plus approprié pour visiter les Andes et le Machu Picchu passe par Nazca, puis par Arequipa (à 2400 mètres d’altitude), en passant deux jours dans la Ville Blanche avant de monter dans les Andes où l’altitude est supérieure à 3000 mètres.
Une fois que vous avez atteint une altitude élevée, nous vous conseillons d’être lent dans vos mouvements, d’éviter les boissons alcoolisées et les cigarettes, et de ne pas prendre de somnifères. Le conseil des locaux vivant dans les Andes est d’utiliser leur méthode traditionnelle en buvant du mate de coca. C’est une infusion de feuilles de coca et c’est légal au Pérou. Il est aussi essentiel de boire beaucoup d'eau. Les premiers jours, nous vous conseillons de ne pas trop manger et de privilégier les pâtes, les pommes de terre et le pain dont la digestion est facile.

Du point de vue médical, nous vous recommandons de prendre de l'Acetazolamide (connu sous le nom de Diamox). Vous devez prendre un ou deux comprimés (125 gr ou 250 gr) 24 heures avant votre arrivée à des hautes altitudes et continuer ensuite pendant 48 heures supplémentaires une fois que vous êtes arrivés à destination. Des effets diurétiques peuvent se manifester ou des nausées et des picotements (effets secondaires). L’Acetazolamide ne peut pas être pris par les femmes enceintes.